New PDF release: Abrégé de l'origine de tous les cultes

By Charles-François Dupuis

Plusieurs personnes ayant paru desirer que je donnasse au public l'abrégé de mn grand ouvrage sur l' origine des cultes , j'ai cru ne devoir pas différer plus long-tems d remplir leur attente. Je l'ai analysé de maniere à présenter le précis des principes sur lesquels ma théorie est établie, et à donner un extrait de ses plus importans résultats, sans m'appesantir sur les détails, que l'on trouvera toujours dans le grand ouvrage.

Show description

Read Online or Download Abrégé de l'origine de tous les cultes PDF

Best french_1 books

Extra info for Abrégé de l'origine de tous les cultes

Sample text

C'est en éthiopie que l'on trouvait la fameuse table du soleil. Ceux des éthiopiens qui habitaient au dessus de Meroë, admettaient des dieux éternels et d'une nature incorruptible, nous dit Diodore, tels que le soleil, la lune, et tout l'univers ou le monde. Semblables aux incas du Pérou, ils se disaient enfans du soleil, qu'ils regardaient comme leur premier pere ; Persina était prêtresse de la lune, et le roi son époux, prêtre du soleil. Les troglodytes avaient dédié une fontaine à l'astre du jour : près du temple d'Ammon on voyait un rocher consacré au vent du midi, et une fontaine du soleil.

La belle étoile de la chevre, placée aux cieux dans la constelation du cocher, avait sa statue en bronze doré dans la place publique des phliassiens. Le cocher lui-même avait ses temples, ses statues, ses tombeaux, ses mysteres en Grece, et il y était honoré sous les noms de Myrtie, d'Hippolite, de Spheroeus, de Cillas, d'érecthée, etc. On y voyait aussi les statues et les tombeaux des Atlantides ou des Pléiades, Steropé, Phoedra, etc. On montrait près d'Argos, le tertre qui couvrait la tête de la fameuse Méduse, dont le type est aux cieux, sous les pieds de Persée.

Des vierges étaient chargées, comme les vestales à Rome, du soin d'entretenir le feu sacré perpétuel. Le même culte était établi au Mexique, avec toute la pompe que donne à sa religion un peuple instruit. Les mexicains contemplaient le ciel, et lui donnaient le nom de créateur et d'admirable : il n'y avait point de partie un peu apparente dans l'univers, qui n'eût chez eux ses autels et ses adorateurs. Les habitans de l'isthme de Panama, et de tout ce qu'on appelle terre-ferme, croyaient qu'il y a un dieu au ciel, et que ce dieu était le soleil, mari de la lune ; ils adoraient ces deux astres comme les deux causes suprêmes qui régissent le monde.

Download PDF sample

Abrégé de l'origine de tous les cultes by Charles-François Dupuis


by Anthony
4.0

Rated 4.38 of 5 – based on 10 votes