Actes de Vatopedi : Tome 2, De 1330 à 1376, édition by Jacques Lefort, Vassiliki Kravari, Christophe Giros, Kostis PDF

By Jacques Lefort, Vassiliki Kravari, Christophe Giros, Kostis Smyrlis

ISBN-10: 2283604621

ISBN-13: 9782283604625

Show description

Read Online or Download Actes de Vatopedi : Tome 2, De 1330 à 1376, édition diplomatique bilingue français-grec ancien PDF

Best french books

Extra info for Actes de Vatopedi : Tome 2, De 1330 à 1376, édition diplomatique bilingue français-grec ancien

Example text

La Terre 25 C 12 Horizon de P Zénith de P Nord α max P 50° N α moy α min Rayons solaires au solstice d'été Rayons solaires aux équinoxes de printemps et d'automne Rayons solaires au solstice d'hiver ϕ = 50° β Équateur β β est l'inclinaison de l'axe des pôles Rayons solaires Dans un deuxième temps, connaissant la hauteur du Soleil dans le ciel aux équinoxes (αmoy = 40° ), nous pouvons construire la figure d’un gnomon de 1 mètre et déterminer la relation trigonométrique nous donnant la longueur de son ombre.

On retrouve donc un angle égal à la latitude ϕ = 50° entre les rayons solaires et la verticale (ou zénith) de Paris (P), il en résulte une hauteur par rapport à l’horizon : αmoy = 90 – ϕ = 90 – 50 = 40°. Le Soleil a donc comme hauteur moyenne dans le ciel parisien un angle de 40° à midi, cela se produit aux équinoxes de printemps et d’automne. La Terre 25 C 12 Horizon de P Zénith de P Nord α max P 50° N α moy α min Rayons solaires au solstice d'été Rayons solaires aux équinoxes de printemps et d'automne Rayons solaires au solstice d'hiver ϕ = 50° β Équateur β β est l'inclinaison de l'axe des pôles Rayons solaires Dans un deuxième temps, connaissant la hauteur du Soleil dans le ciel aux équinoxes (αmoy = 40° ), nous pouvons construire la figure d’un gnomon de 1 mètre et déterminer la relation trigonométrique nous donnant la longueur de son ombre.

Ci-contre une figure représente le cas du miroir plan : Rayon réfléchi Rayon incident Miroir L’utilisation des miroirs est systématique dans les télescopes. Outre les miroirs plans dont l’utilisation est secondaire dans le télescope de Newton, on trouve des miroirs concaves ou convexes dans tous les télescope. Ils permettent de focaliser les rayons parallèles venant de l’infini en un point précis pour lequel le miroir a été taillé. Miroirs concave et convexe Les miroirs principaux utilisés dans les télescopes sont concaves paraboliques ; pour simplifier leur étude nous les considérerons sphériques de centre C ; ils sont symbolisés comme cela : ou C C ou C C Nous avons besoin de définir le foyer du miroir (F) pour pouvoir donner une règle générale de construction du rayon réfléchi.

Download PDF sample

Actes de Vatopedi : Tome 2, De 1330 à 1376, édition diplomatique bilingue français-grec ancien by Jacques Lefort, Vassiliki Kravari, Christophe Giros, Kostis Smyrlis


by Joseph
4.1

Rated 4.98 of 5 – based on 44 votes